MISSION

Regrouper les Tables et Regroupements régionaux d’organismes communautaires (TROC/ROC) du Québec afin de favoriser la collaboration, la concertation et l’échange,

ceci dans une optique de promotion de l’action communautaire autonome (ACA), particulièrement et santé et services sociaux, auprès de la population en général et des instances gouvernementales.

La Coalition a aussi comme mandat d’être un lieu de partage de l’information et des analyses, notamment en ce qui a trait au réseau de la santé et des services sociaux et de ses impacts sur la population du Québec et sur les organismes communautaires autonomes.

OBJECTIFS POURSUIVIS
  • Regrouper les Tables régionales d’organismes communautaires (TROC/ROC) qui interviennent en santé et services sociaux;
  • Favoriser la collaboration, la concertation et l’échange entre les TROC/ROC de toutes les régions du Québec;
  • Faire la promotion de l’action communautaire autonome (ACA), particulièrement en santé et services sociaux, auprès de la population en général et des instances gouvernementales;
  • Développer un lieu commun de partage de l’information et des analyses, notamment en ce qui a trait aux transformations du réseau de la santé et des services sociaux et des impacts sur la population du Québec et sur les organismes communautaires autonomes;
  • Faire connaître la nécessité de balises nationales au soutien et à la reconnaissance des organismes communautaires autonomes;
  • Promouvoir un réseau public de santé et de services sociaux universel, accessible et gratuit.
VALEURS

Démocratie: suppose une forme d’organisation qui assure l’égale participation des membres d’une collectivité au processus de décision qui établira les moyens par lesquels la communauté sera en mesure de se développer. La démocratie prend vie dans l’exercice de la citoyenneté responsable et active qu’il appartient à chacune et chacun de nous de développer.

Égalité: c’est-à-dire que les organismes véhiculent dans leurs pratiques une conception égalitaire des rapports sociaux en vertu de laquelle les relations entre les intervenantes, intervenants et les personnes en besoin d’aide sont axées sur un principe de collaboration et de coresponsabilité.

Équité : fait davantage référence au partage des ressources, c’est-à-dire que peu importe la région et le secteur d’intervention, un organisme comparable est en droit de recevoir un financement comparable.

Justice sociale: une société entend s’assurer d’une répartition équitable des biens et de la richesse collective à toutes les citoyennes et tous les citoyens. Par l’action d’individus et d’organismes, elle s’engage par une volonté claire à lutter contre toutes les formes d’exclusion et de discrimination pouvant nuire à l’égale dignité des personnes et à favoriser une participation de celles-ci à tous les paliers décisionnels.

Ouverture: maintenir une attitude favorisant la libre discussion sur des questions d’intérêt commun.

Respect: accepter les réalités et les façons de faire de chacune et chacun.

Solidarité : implique cette volonté d’agir en fonction des intérêts de l’ensemble plutôt que des intérêts individuels, et ce, autant comme citoyenne, citoyen que comme intervenante, intervenant ou bénévole.

Transparence : établir des communications claires afin que toute orientation, décision ou procédure soit connue de chacune des collaboratrices et chacun des collaborateurs. Avoir de franches discussions sur les enjeux qui nous concernent.