Budget 2022 et organismes communautaires Les ministres Carmant et Girard manquent le bateau

Le 31 mars 2022, Québec. Dans la foulée de sa dernière réaction au budget du gouvernement du Québec, la Coalition des Tables Régionales d’Organismes communautaires (CTROC) désire rectifier les faits quant aux différentes lignes politiques de la Coalition Avenir Québec.
Réunis en rencontre nationale à Québec, les membres de la CTROC réagissent fortement aux propos trompeur du ministre des Finances Éric Girard quant à l’investissement soi-disant de 1,1 milliard de dollars pour le financement à la mission des organismes communautaires autonomes. Le montant de 1,1 milliard de dollars équivaut à une addition de montants annuels. Benoit Larocque, co-porte-parole de la CTROC explique : “On a l’impression d’assister à de nouvelles façons d’établir les normes comptables, ce qui permet à la CAQ de multiplier la même enveloppe plusieurs fois pour en faire un montant mirobolant! C’est comme dire qu’une personne au salaire minimum gagne 1M$, sans spécifier que cela prendra 37 ans pour y arriver.“

Un rendez-vous manqué
De son côté, le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant se démarque en faisant cavalier seul. La CTROC constate en effet qu’il est le seul ministre qui n’augmente pas significativement le financement à la mission des 3000 organismes sous son ministère. Pire encore, avec une vision en silo du travail des organismes, il vient fragiliser davantage notre milieu qui ressemble de plus en plus au Titanic. Il est faux de dire qu’un investissement de 37,1 millions de dollars en 2022-2023, de 3 millions en 2023-2024 et de 0$ pour les années financières de 2024-2025, 2025-2026 et de 2026-2027 équivaudront à un investissement gouvernemental de 197,5 millions de dollars. En fait c’est un investissement de seulement 40,1 millions de dollars, point à la ligne. Cela représente à peine 10% des besoins des groupes financés à la mission par le MSSS. Ça n’a rien d’historique.

Budget insuffisant, besoins qui restent criants
Le gouvernement caquiste laisse miroiter aux 3000 organismes que le budget 2022-2023 du Québec répondra significativement aux besoins des groupes. En fait, cela représente un rehaussement de 12 000$ annuellement en moyenne, soit 231$/semaine. “Si le 500$ était aussi offert aux personnes morales, plusieurs organismes se qualifieraient, car ils fonctionnent avec un budget ne totalisant pas les 100 000$/an, c’est scandaleux! Des groupes vont continuer de diminuer les différentes activités, voire fermer, faute d’un financement à la mission adéquat, déplore Claudelle Cyr, co-porte-parole de la CTROC.“
“Comment le ministre Girard peut-il réclamer des transferts fédéraux récurrents en santé sans condition et dénoncer un manque d’écoute, alors que lui et son collègue Carmant refusent d’en faire autant pour les organismes en santé et services sociaux?“ questionne Benoit Larocque en conclusion.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.